Hier, j’ai rêvé qu’une chose incroyable m’arrivait : grâce à la RFID, mon datacenter ne ressemblait plus à un supermarché où l’on utilise encore les codes-barres et les scanners pour faire l’inventaire des actifs physiques ! Un rêve qui m’a sorti d’une réalité difficile dans laquelle on me reproche régulièrement l’utilisation de cette méthode un peu « vieille école », qui a le mérite de fonctionner, mais qui prend un temps fou.

Dans mon rêve, je déambulais donc dans les allées de mon datacenter, équipé d’une tablette ou d’un lecteur doté d’une technologie RFID qui me permettait de récupérer rapidement et efficacement toutes les informations sur le matériel installé dans mon datacenter. Il me suffisait de passer à coté d’un serveur, d’un commutateur, d’un onduleur, etc. pour que ma tablette détecte automatiquement sa présence, détermine ses caractéristiques et m’affiche son profil à l’écran. Résultat : je voyais mon taux de stress se réduire, mon directeur était rassuré sur l’état de nos actifs, et ma vie professionnelle considérablement simplifiée…

Des étiquettes RFID bientôt dans les datacenters ?

Mais ce matin, j’apprends que ce rêve pourrait bientôt devenir réalité avec les nouvelles ambitions de Intel dans la RFID. Le fondeur américain vient en effet d’annoncer qu’il comptait ajouter des étiquettes RFID actives à ses puces pour remplacer le scanner et les codes-barres. L’intégration du système d’identification RFID dans les puces rendrait ainsi la technologie quasi universelle, et permettrait de procéder à des inventaires exhaustifs et sans oublis des matériels utilisés dans les datacenters.

Ce traçage automatisé et sans fil des serveurs, des équipements réseau, des unités de stockage et autres dispositifs utilisés dans les centres de calculs, constituerait une révolution dans la gestion des datacenters, même si certains fabricants de tierces parties utilisent déjà cette technologie d’identification par radiofréquence pour suivre leurs matériels. Le bouleversement viendrait de son déploiement sur chaque élément et dans l’homogénéisation des formats de données embarqués.

Quand Intel fait rêver les infrastructeurs…

Intel a déjà conçu des prototypes de puces RFID, et Jeff Klaus, directeur général des solutions datacenters du fondeur, affirme qu’en interne certains responsables poussent pour inclure cette fonction dans les puces. Mais aucune décision formelle n’a encore été prise pour passer en phase de production. « Nous sortons des nouvelles versions de processeurs tous les deux ans environ, et nous pourrions ajouter la fonctionnalité à ce moment là », a-t-il précisé. Je m’imagine déjà parcourir les allées de mon datacenter, visualiser les informations sur tel ou tel appareil, compléter instantanément ma base de données et utiliser, pourquoi pas, mes Google Glass pour identifier les matériels.

« Certains opérateurs de datacenters n’ont aucune idée du nombre d’actifs en leur possession, ou ne savent pas combien de serveurs tournent dans leur centres », a déclaré Jeff Klaus. Cette dure réalité pourrait bien ne plus durer très longtemps.

 

Pour aller plus loin :

Cet article RFID ou ma vie rêvée dans mon datacenter est apparu en premier sur Hébergement & Infrastructure.

------------------------------------------------------------------------------------ - Source: Read on Source Website...

Source Site: Hébergement & Infrastructure

Link: http://hebergement-et-infrastructure.fr

Original-URL: http://hebergement-et-infrastructure.fr/experiences/rfid-dans-un-datacenter